Dégageuntu 9.01

De frustrations en déconvenues, j’ai profité d’un upgrade de machine pour virer ubuntu et repasser à debian.

Oui, ubuntu est un bon produit dans sa globalité, j’en ai fait des éloges à ses débuts, j’ai pris sa défense lorsque les premières bourdes sont apparues, j’ai même encore recemment chanté les louanges de héron boiteux, mais voila, me concernant, la qualité du travail effectué par les mainteneurs d’ubuntu depuis quelques mois n’a fait qu’empirer.

Gravures CD/DVD hasardeuses, divers bugs relatifs a la gestion du clavier, crash à l’install d’intrepid sur une machine vierge, innombrables déconvenues liées à pulseaudio, upgrades toujours cauchemardesques, et j’en passe. Autant de raisons qui m’ont peu à peu dégouté du “Linux for human beings”. Evidemment, ces bugs sont répertoriés dans le fameux launchpad, seulement voila, launchpad est devenu à mes yeux une sorte de liste de bugs qui ne seront pas résolus tant que debian n’aura pas fixé le package associé en “unstable”.

Donc voila, j’écris ce billet depuis une Debian/testing fraichement installée, aucun problème, pas de pulseaudio, tout fonctionne au poil. Je souhaite sincèrement que cette course effrenée à la nouveauté instable que semble poursuivre ubuntu ne causera pas une deterioration irrémediable de leur image, mais surtout de l’image de GNU/Linux.
[tags]Ubuntu, Debian[/tags]