*tOUss* *tOUUUsss* *arkl* *rheuh*

Ce week end, j’ai acheté ça:

“Ça”, c’est une cigarette electronique. Non que je souhaite totalement arrêter de fumer, mais un décès récent dans ma famille lié au couple alcool/tabac m’a fait reflechir plus que de coutume sur ce sujet. Pas de condoléances et consort, je le connaissais à peine, merci.

“Ça”, donc. J’ai lu tout et son contraire sur ces fâmeuses cigarettes éléctroniques, mais comme très souvent dans notre merveilleux pays, ces avis étaient la plupart du temps colportés par des gens qui ont un avis sur tout, et en particulier sur ce qu’ils ne connaissent pas.

Me voici donc, 24h plus tard. Je suis un fumeur, un vrai, qui tape son paquet de 20 par jour en temps normal, 25/30 en cas de soirée (arrosée, forcemment). Lorsque le dernier paquet de ma cartouche se vide dangereusement, je m’empresse d’aller faire le plein, panique oblige. Première chose: depuis hier 14h, il reste 3 clopes dans mon dernier paquet. J’en ai fumé une (vraie) aujourd’hui, j’en reparlerai juste après.

En deux mots, vous l’aurez compris: ça marche (pour moi en tout cas). L’illusion de la clope est bluffante, on tire comme sur une vraie, on avale de la fumée épaisse, on recrache, et on le sent. Le goût est d’ailleurs meilleur, il n’est pas sans rappeler le narguilé. À tel point que pendant que ma “e-cig” se chargeait, j’ai repris une cigarette “normale” et l’ai trouvée beaucoup moins agréable au goût.

J’imagine que le lobby du tabac, et gouvernements en tête, font des pieds et des mains pour que cette alternative ne perce pas, mais avis de fumeur, parlez-en, essayez.

Oh et au passage, ça va être énorme de pouvoir fumer au bureau, au café, dans l’avion… :)
[tags]osef,ma vie,clope,e-cigarette[/tags]