dspam

dspam sous NetBSD

Je suis toujours dans le fastidieux processus de migration des services d'iMil.net vers sa nouvelle demeure. Vous ne l'avez probablement pas remarqué, mais le site que vous avez sous les yeux est désormais servi par un apache chrooté, reverse-proxyisé par l'incroyable nginx. Je reviendrai probablement sur cette configuration dans un prochain post. Ce week end, je m'attaque à la migration du MX. soupir Dans la liste infinie de trucs à configurer, il y a mon “nouveau” meilleur ami: dspam.

Migration dspam/sqlite vers dspam/mysql

L'année dernière, je mettais en place dspam, sur mon serveur dédié. Naïf, je me disais que pour gerer mes propres mails, le backend sqlite serait amplement suffisant, et finalement tout ce petit monde a parfaitement fonctionné pendant quelques mois. Et puis la database a grossi, grossi, grossi au point d'etre lente à crever et provoquer ce type de réaction : Après que 2 attaques massives de spams aient écroulé la machine, je me suis enfin décidé à changer de backend… et la différence est simplement indescriptible.