locales

OpènSölârïs et les locales

Parce que cela sera plus pratique, parce que ça fait un bail que j’y ai pas retouché, parce qu’il y a certaines technos que j’ai envie de vraiment manipuler et parce que j’aime bien varier les plaisirs, j’ai installé un desktop sous OpenSolaris 2009.06. L’installation étant devenue aussi triviale qu’une bête Ubuntu, je ne m'étendrai pas ici sur cet aspect. Il y a cependant un élément qui m’a donné du fil à retordre, un truc qui m’agace toujours autant, quel que soit l’UNIX, les locales et prises de tête connexes.