route-to

mmmmm les bons spaghettis

Ça commence à sentir le vieux sac de lacets sur ma routing box. Pour rappel, j'utilise un domU NetBSD hébergé quelque part pour différencier mon traffic sortant. Ce domU est controllé par un dom0 Debian Squeeze, et a ceci de particulier que sa route par défaut part vers la suède. Seuls quelques services répondent directement sur l'IP publique “réelle”, sur laquelle j'opère du SNAT et du DNAT. Tout ceci manquait cruellement d'un soupçon d'IPv6.