Virtualisation

KVM/QEMU, rtl8139 et Segmentation Fault

Depuis un petit moment, je constate que les derniers builds du QEMU contenus dans KVM explosent en vol au démarrage de la VM. Flemmard, je continuais donc à utiliser le QEMU de la version 68 qui, lui, fonctionnait. Et puis ça a fini par vraiment me démanger. Je comprend à grands renforts de gdb que lorsque l’output SDL est activé en même temps que le support d’une carte réseau virtuelle, QEMU coredumpe.

Un après-midi à Montgallet

J’en mourais d’envie: après avoir manipulé des machines VT-capable au boulot, je ne pouvais plus rentrer chez moi et ne pas démarrer un kvm ou un domU non modifié. Alors j’ai craqué. Après 4 heures passées rue Montgallet façon de Pretty-Woman, voici le setup que je me suis monté à moindres frais, afin de pouvoir, chez moi, gouter aux joies de la Virtualisation native : . CPU: Intel Core 2 Duo E6300: 119€ .

sous les pavés, NetBSD

En echo à ce très bon post montrant une configuration réseau qui fonctionne pour qemu / kvm, je vous propose ma petite sauce. La finalité étant : . Une VM NetBSD 3.1 sur le même LAN que le host . Son fonctionnement en background . Son administration potentielle via VNC en cas de crash à la Xen quoi. Le host est une debian x86, et evidemment le hardware supporte les instructions VT :

3.1, it's the magic numbeeer

alors moi je dis: y.e.s. Upgrade de Xen en 3.1 sur mon lappy boulot, juste pour voir, et YES, enfin ce !@#!@# de module b44 (BCM4401-B0) fonctionne out-of-the-box ! Il s’agit d’une debian testing, pour laquelle j’ai suivi ce tuto, excepté pour la partie mkinitrd qui pedalait dans le vide, je lui ai donc préféré mkinitramfs, utilisé de cette façon :

64 / 2

Décidemment, le “choix” de l’OS d’un domU n’est pas si large qu’il n’y parait… Nous avions statué l’archi suivante pour zone0 : . dom0: debian stable amd64 + Xen 3.1 . domU services: OpenBSD 4.1 amd64 . domU shells: OpenBSD 4.1 amd64 . domU www1: NetBSD 3.1 x86 . domU www2: NetBSD 3.1 x86 Le choix de NetBSD x86 avait été dicté par le fait que l’installation même de la version 64 bits s’avérait impossible, cette dernière ne trouvant jamais le media cd0.

64 putain de bits

tu sais ce que c’est que ça lutin ? ça, c’est le nombre de CDs / UNICes / Linux que j’ai du tester avant de tomber sur une configuration adéquate pour : . Faire tourner un dom0 Xen en 64 bits . Faire tourner autre chose que du Linux en domU 64 bits Le magic combo, c’est Debian Stable (Etch) amd64 + Xen 3.1 Pour le moment je fais tourner un domU OpenBSD amd64 et un domU NetBSD amd64 en hvm (CPU VT capable evidemment)

Xen vs b44

Après moult heures passées à backporter des bouts de Xen 3.0.4 vers Xen 3.0.3 pour essayer de garder un peu de cohérence dans mon packaging, j’ai fini par choisir la solution de facilité et récupérer Xen 3.0.4 chez XenSource. Eh-bin-ça-marche. Enfin cette saloperie de broadcom 4400 daigne faire transiter des lutins magiques depuis un dom0. Bon leur quenelle est en 2.6.16, le boot est un peu chaotique, mais j’ai du link convivial.

LVM, Xen et snapshots

Alors que j'étais plein d’entrain et que je m’apprétais à utiliser les snapshots LVM avec mon Xen, je lance, confiant, un et je me mange un Je cherche donc un peu, et je tombe sur ça http://bugs.debian.org/cgi-bin/bugreport.cgi?bug=343671#msg20 Je m’empresse donc d'éditer le-dit udev-rules, comme mentionné dans le ticket, pis ça marche. Tu notes ça dans un coin ?

rhaaa mais arrête de kiffer t'en fous partouuuut

Je pouvais evidemment pas résister à transformer tatooine, ma ws ubuntu, en convi-Xen0. Muni d’une carte graphique à base de chipset nvidia, j’avais lu de-ci de-la qu’il existait des patches pour faire fonctionner les drivers du malin sur un domaine 0.Voici donc les quelques liens sur lesquels je me suis basé ainsi que quelques confs . Procédure de chez OpenSUSE pour patcher les-dits drivers Perso, j’ai pas litteralement suivi la procédure, après patchage, j’ai simplement executé nvidia-installer, présent à la racine de l’archive NVIDIA-Linux-x86-1.

MOI GNAIME PAS ÇA TOUS LES GNAGROUTS

Si ton Xen t’insulte tout plein avec des phrases du genre : Pas de panique ami lutin, le pauvre Xen n’a juste tout plus de devices loopback à disposition. Rend leur heureux, et agrémente ton /etc/modprobe.conf de cette petite ligne magique : Et tu pourras xm create tout plein de domaines supplémentaires.